IMG.jpg

Découvrez le livre du Président de L'APMP qui s'intitule "Les vraies raisons du déficit de la Sécurité sociale".

Il porte à votre connaissance tout ce que vous cachent "impunément":

- la classe politique dans son entièreté

- l'administration et autres organismes publics et...

- les syndicats.

L'auteur a tenu à informer ses lecteurs des agissements qui détruisent notre système de santé.

Pour l'acquérir, vous pouvez en passer commande à l'APMP. Aucune obligation d'adhérer.

pdfbon de commande livre

POURQUOI AVONS-NOUS DEPOSE PLAINTE ?

Troisième partie.


Outre l'explosion parfaitement évitable des maladies et autres cancers professionnels, il est des agissements qui ne sont pas acceptables et pourtant cachés à l'ensemble des Français.

En effet, s'il commence à être admis qu'il existe un phénomène de sous-déclaration des maladies professionnelles, nous sommes, de toute évidence, les seuls à pointer la sous-reconnaissance des maladies professionnelles, disons même la très importante sous-reconnaissance des maladies professionnelles, de la part des Caisses Primaires d'Assurance Maladie (CPAM).

S'agissant des sous-déclarations, comment pourrait-il en être autrement?

La plupart des victimes n'étant pas informées (malgré les textes réglementaires) de ce qu'on leur fait manipuler des produits dangereux, elles n'ont pas conscience que leur maladie est dûe à leurs conditions de travail et dès lors ne pensent pas à remplir une déclaration de maladie professionnelle.

Par contre s'agissant de la sous-reconnaissance des maladies professionnelles, elle est dûe aux agissements pervers des Caisses qui, dans la grande majorité des cas, "s'acharnent" à ne pas reconnaître précisément les maladies professionnelles, alors que rappelons-le une maladie professionnelle est à la charge financière de l'employeur responsable d'une telle maladie.

Dans les faits, les organismes de Sécurité sociale préfèrent payer en lieu et place des employeurs !

C'est à n'en pas douter la principale raison du déficit de la "Sécu", ce qui est fort bien démontré dans le livre de notre Président:

" Les vraies raisons du déficit de la Sécurité sociale. Ce qu'ils vous cachent...".

Laisser perdurer de tels agissements, c'est mettre en péril la pérennité de la Sécurité sociale. Et entretemps, les Français se font spolier !

A suivre