IMG.jpg

Découvrez le livre du Président de L'APMP qui s'intitule "Les vraies raisons du déficit de la Sécurité sociale".

Il porte à votre connaissance tout ce que vous cachent "impunément":

- la classe politique dans son entièreté

- l'administration et autres organismes publics et...

- les syndicats.

L'auteur a tenu à informer ses lecteurs des agissements qui détruisent notre système de santé.

Pour l'acquérir, vous pouvez en passer commande à l'APMP. Aucune obligation d'adhérer.

pdfbon de commande livre

L'APMP DEPOSE PLAINTE AU PENAL CONTRE LA "SECU" ET CONSORTS

 

Voilà quatre ans déjà que notre association intervient au soutien des intérêts de ses adhérents.

Des combats âpres mais tous couronnés de succès, nous permettent aujourd'hui de mettre au grand jour les agissements pervers et puis disons-le clairement criminels de tous ceux qui sont en charge de la politique sociale dans notre pays.

Nous pouvons donc enfin "Agir" et être en phase avec le nom même de notre association:

 

"Agir" pour la Prévention des maladies professionnelles.

 

C'est ainsi que nous avons le plaisir de vous informer qu'une plainte au pénal a été déposée auprès de Monsieur le Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Lille, contre:

- Monsieur le Ministre chargé du Travail;

- Monsieur le Directeur de la Direction Générale du Travail (DGT);

- Monsieur le Directeur de la Caisse Nationale d'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS);

- Monsieur le Directeur de la Caisse Nationale des Industries Electriques et Gazières (CNIEG);

- Monsieur le Secrétaire Général de la Confédération Générale du Travail (CGT);

- Monsieur le Secrétaire Général de la Confédération Française Démocratique du Travail (CFDT);

- Messieurs les Secrétaires Généraux de tout autre syndicat de Salariés;

- Madame la Présidente du Mouvement des Entreprises de France (MEDEF);

- Monsieur le Président de la Confédération Générale du Patronat, des Petites et Moyennes Entreprises (CGPME)

 

Pour criminalité en bande organisée et, plus précisément pour:

- Génocide, en vertu de l'Article 211-1 du Code pénal;

- Crime contre l'humanité, en vertu de l'Article 212-1 du Code pénal;

- Des atteintes volontaires à la vie, en vertu des Articles 221-2, 221-3, 221-4 et 221-5 du Code pénal;

- Des atteintes à l'intégrité physique ou psychique de la personne, en vertu des Articles 222-7, 222-11 et 223-3 du Code pénal;

- De la mise en danger de la personne, en vertu des Articles 223-4, 223-6, 223-7, 223-15-2, 225-13, 225-14 et 225-15 du Code pénal;

- Des appropriations frauduleuses, en vertu des Articles 313-1, 314-1, 314-5, 314-6, 314-7 et 314-8 du Code pénal;

- Des atteintes à l'administration publique commises par des personnes exerçant une fonction publique, en vertu des Articles 432-1 et 432-2 du Code pénal.


D'autre part, ce jour Jeudi 09 février, nous recevrons dans nos bureaux les médias, dans le cadre d'une conférence de presse.


Bien naturellement, nous vous tiendrons informés de la suite des évènements, dès demain.


NB. Vous pouvez prendre connaissance de la teneur de ces Articles du Code pénal sur Internet. Taper sur votre page d'accueil: Code pénal.