IMG.jpg

Découvrez le livre du Président de L'APMP qui s'intitule "Les vraies raisons du déficit de la Sécurité sociale".

Il porte à votre connaissance tout ce que vous cachent "impunément":

- la classe politique dans son entièreté

- l'administration et autres organismes publics et...

- les syndicats.

L'auteur a tenu à informer ses lecteurs des agissements qui détruisent notre système de santé.

Pour l'acquérir, vous pouvez en passer commande à l'APMP. Aucune obligation d'adhérer.

pdfbon de commande livre

FRANCAISE DE MECANIQUE (filiale Renault et PSA).

 

Certains parmi vous nous ont demandé qui était la Française de Mécanique et quelles étaient ses activités précises.

Nous sommes désolés de ne pas vous avoir apporter cette précision.

En fait, la Française de Mécanique est une filiale des constructeurs automobiles RENAULT et PEUGEOT-CITROEN.

Cette société existe depuis 1969 et a fabriqué environ 30 millions de moteurs.

Il y a quelques années encore, outre RENAULT et PEUGEOT-CITROEN, la Française de Mécanique travaillait également pour le constructeur automobile VOLVO.

Ces constructeurs automobiles, naturellement, ont d'autres filiales. Proches de la Française de Mécanique qui est située près de Lens (62), il y a la STA (société des transmissions automatiques) qui fabriquent des boîtes de vitesses pour RENAULT,à Ruitz près de Béthune (62), il y a encore la SMAN près de Valenciennes (59) qui fabrique elle aussi des boîtes de vitesses pour PEUGEOT-CITROEN.

Ces sociétés sont semblables en termes d'importance, mais malheureusement, en termes aussi de mauvaise utilisation des produits chimiques dangereux avec les conséquences que vous connaissez maintenant.

Sachez également, qu'au regard des textes, RENAULT et PEUGEOT-CITROEN (donneurs d'ordres), sont responsables à part entière et en premier lieu des agissements de leurs filiales.

N'oublions pas non plus l'Etat. Souvenez vous notre éditorial du 03 avril 2008, par exemple, "Amiante et faute de l'Etat":

"Considérant que si, en application de la Législation du travail désormais codifiée à l'article L. 230-2 du Code du travail, l'employeur a l'obligation générale d'assurer la sécurité et la protection de la santé des travailleurs, placés sous son autorité, il incombe aux autorités publiques chargées de la prévention des risques professionnels de se tenir informées des dangers que peuvent courir les travailleurs dans le cadre de leur activité professionnelle, compte tenu notamment des produits et substances qu'ils manipulent ou avec lesquels ils sont en contact, et d'arrêter, en l'état des connaissances scientifiques, au besoin à l'aide d'études ou d'enquêtes complémentaires, les mesures appropriées pour limiter et si possible éliminer ces dangers ".


Vous conviendrez que venir affirmer, à grands coups de publicité pour les uns, que les modèles de voitures sont de plus en plus sécuritaires et en même temps ne pas se préoccuper de la santé de plusieurs dizaines de milliers de leurs salariés n'est pas satisfaisant.

De même pour l'Etat:

- Transcrire des textes européens en droit français, sans les appliquer, lui même;
- Se préoccuper, à juste titre, des cinq mille morts par an sur nos routes;
- Venir soutenir qu'augmenter le tabac est une question de santé publique;

Mais en même temps, ne pas se préoccuper des décès, bien plus nombreux, dûs aux conditions de travail, n'est pas non plus de nature "satisfactoire".