IMG.jpg

Découvrez le livre du Président de L'APMP qui s'intitule "Les vraies raisons du déficit de la Sécurité sociale".

Il porte à votre connaissance tout ce que vous cachent "impunément":

- la classe politique dans son entièreté

- l'administration et autres organismes publics et...

- les syndicats.

L'auteur a tenu à informer ses lecteurs des agissements qui détruisent notre système de santé.

Pour l'acquérir, vous pouvez en passer commande à l'APMP. Aucune obligation d'adhérer.

pdfbon de commande livre

 

LES MALES EN PERIL

 

 

DIFFUSE SUR ARTE LE 25 NOVEMBRE 2008 - (PRIX EUROPA 2008)

NOUVELLE DIFFUSION LE 13 DECEMBRE A 05 H OO (DU MAT.)

(DUREE: 52 MINUTES)

 

Nous vous faisions part, sur notre dernier éditorial,de l'incidence des produits chimiques sur la fertilité humaine.

Pour corroborer ce que nous vous expliquons depuis plusieurs mois maintenant et tout particulièrement notre point de vue sur notre dernier éditorial...

Nous vous proposons ici, pour ceux qui n'ont pu voir l'émission le 25 novembre et qui le 13 décembre ne pourront pas la voir,quelques informations qui ont été délivrées lors de cette excellente émission:

- Il faut constater une baisse de la fertilité chez l'homme de 40% en 20 ans, soit 2% par an. En cause les produits chimiques.

- Selon les scientifiques un changement aussi important en si peu de temps implique des facteursenvironnementaux et non génétiques.

- En France, on conteste les déclarations des scientifiques, au Danemark on cherche à approfondir !

- En cause: les pesticides, les produits cosmétologiques, les produits pharmacologiques (ainsi que nous vous l'avons déjà expliqué dans nos premiers éditoriaux).

- En cause également: les produits ménagers (mais ainsi que nous vous l'expliquions dans notre dernier éditorial: aucune réflexion sur les mêmes produits chimiques, utilisés en quantités industrielles, sur les lieux de travail).

- Et de préciser qu'il va falloir penser à créer des banques de sperme !

- Il faut constater encore une réduction notoire des pénis chez les petits garçons.

- Il y a une similitude des phénomènes entre l'espèce humaine et les autres espèces animales. Chez certaines espèces animales il a été retrouvé des oestrogènes.Il ne nous semble pas qu'au sein des espèces animales, il y en ait unequi utilise des produits domestiques encore moins des produits cosmétologiques. A titre d'information, les pesticides créent des oestrogènes qui eux-mêmes développent les cellules cancéreuses.

- De nombreuses espèces disparaissent, sans que nous en connaissions, il y a encore peu de temps la raison.

- Ces problèmes sont plus gravesque les problèmes environnementaux.

- L'utilisation des pesticides contenant de l'atrazine aboutit à ce que les mâles deviennent hermaphrodites, parfois même il est fait mention de féminisation (changement de sexe).

- Outre l'appareil reproducteur, le système immunitaire est également attaqué.

- On trouve maintenant des substances chimiques dans le lait maternel !

- Beaucoup de cancers pourraient être rendus possibles "in utéro" (dans l'utérus).

- Allusion a été faite au programme REACH, mais il a été admis que ce programme avait déjà subi un important lobbying de la part des industriels (notre éditorial du vendredi 22 février 2008).

- Il a été expliqué que des substances chimiques, prises séparément pouvaient être sans ou avec peu d'effets, mais prises ensemble elles pouvaient avoir des effets importants, allant même jusque des changements de sexe.

- Selon les scientifiques, il y a une sous-estimation du risque encouru par les humains. (Comme la sous-estimation des maladies professionnelles)

- Il n'existe aujourd'hui aucune réglementation sur les mélanges de substances. Il y aura bientôt des scandales, toujours selon les scientifiques.

 

Propos tenus dans le débat qui a suivi l'émission; débat auquel participait Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d'état à l'écologie:

- Il y a une"omerta" sur la problématique des produits chimiques, parce que celà a trait à l'intime. Nous vous laissons le soin d'apprécier !

- On en sait assez pour permettre aux politiques d'agir. Qu'est-ce qu'ils attendent

- Le principe de précaution est difficile à appliquer dans notre pays. Nous en avons bien conscience, mais à se demander pourquoi

- Il faut appliquer pleinement ce principe. Le dire c'est bien, le faire c'est mieux

- Il faut porter le débat sur la place publique. C'est ce que nous avons commencé à faire

- Selon Nathalie Kosciusko-Morizet, "on fait le nécessaire grâce à REACH". Ceci étant, sur plusieurs dizaines de milliers de produits chimiques dangereux, la France a demandé que seuls CINQ produits soient retirés du marché. Désolé, mais celà relève d'une malhonnêteté intellectuelle flagrante.

- Sans cette problématique, plusieurs milliers de milliards d'euros pourraient être économisés sur une génération.

- Il a été retrouvé dans les grappes de raisin jusqu'à 9 produits chimiques interdits. Le vin est pollué, l'eau est polluée, le lait est pollué... IL SERAIT TEMPS DE REAGIR

- Les Etats-Membres ne sont pas obligés d'attendre les autres états pour prendre des décisions dans ce domaine. Qu'attendent-ils ?

- Allusion a été faite aux peintures sans solvant. Ignominie sans équivalence, car selon nos informations, jamais contredites:

Petit cours:

Les peintures sont composées de différents éléments relevant de la chimie minérale et de deux types de solvants.

Le premier est appelé "agent de coalescence". Son rôle est de lier entre eux les différents éléments minéraux pour en faire un mélange homogène.

Le deuxième est appelé "agent de queue". Il est en général de basse température de point d'éclairet sert principalement à faire sécher la peinture.

Dans les peintures habituelles, l'agent de coalescence est souvent à fort pouvoir solvant tels que les aromatiques (exemple le toluène). Efficaces mais aussidangereux pour la santé.

L'eau à elle seule, ne pouvant suffire à créer le mélange homogène, les agents de coalescence des peintures que l'on prétend à l'eau,sontdes éthers de glycol (nous vous rappelons que ce sont des produits CMR cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction).

Les peintures que l'on prétend à l'eau contiennent en effet de l'eau, mais il y a encore des solvants et quels solvants.

Le caractère dangereux de la supercherie consiste dans le fait queles utilisateurs ne prennent plus de précaution alors que ces peinturesrestent dangereuses.

Retour au débat télévisuel:

- Selon un des participants à ce débat, oin ne peut pas se passer des produits dangereux. C'est ce que nous avons déjà soutenu dans nos éditoriaux. Néanmoins, l'utilisation de tels produits imposent le respect des décrets que nous avons nous-mêmes déjà évoqués, à plusieurs reprises.

- La Présidence européenne a unechance d'agir. Qu'elle la saisisse

 

RAPPEL

PROCHAINE DIFFUSION LE 13 DECEMBRE A 05 H 00