IMG.jpg

Découvrez le livre du Président de L'APMP qui s'intitule "Les vraies raisons du déficit de la Sécurité sociale".

Il porte à votre connaissance tout ce que vous cachent "impunément":

- la classe politique dans son entièreté

- l'administration et autres organismes publics et...

- les syndicats.

L'auteur a tenu à informer ses lecteurs des agissements qui détruisent notre système de santé.

Pour l'acquérir, vous pouvez en passer commande à l'APMP. Aucune obligation d'adhérer.

pdfbon de commande livre

   AMIANTE...

COMMENTAIRES "APMP" SUR LA CESSATION D'ACTIVITE ANTICIPEE

DES TRAVAILLEURS EXPOSES

 

 

Nous espérons que vous aurez tiré avantage de la lecture de notre dernier éditorial.

 

Pour notre part, sans entrer dans les détails, nous nous contenterons de souligner les points suivants:

 

- ce rapport a été réalisé à la demande de Xavier Bertrand, Ministredu Travail;

- des réflexions pertinentes existent, par exemple lorsqu'il est fait état de l'exigence d'une politique de prévention, mais également lorsqu'il est précisé que les principaux problèmes auxquels nous auront à faire face ces prochaines années est celui du rapport entre le travail et les maladies professionnelles. De même que le travail est un enjeu considérable pour nos concitoyens et notre économie;

- ce rapport laisse transparaître de la "naïveté" notamment quand il est prétendu l'intérêt des campagnes de sensibilisation qui "in fine" sont restées lettres mortes; naïveté également compte tenu également ducrédit qui est donné au programme REACH; programme REACHqui rappelons le, si à l'origine se justifiait pleinement, est déjà en train de se faire "laminer" par le lobbying patronal et des producteurs de la chimie... avecune incapacité notoiredela part desfonctionnaires européens àpréserver leur projetdans son état originel;

- la mauvaise foi n'y est pas absente. En effet, comment soutenir: "le nombre de salariés décédés, victimes d'avoir été exposés à l'amiante est déjà important et les prévisions pour les années à venir ne sont guère rassurantes, même si on ne peut pas préjuger des effets des mesures prises depuis 1977.Les jugements du Conseil d'Etat, précisément à l'encontre de l'Etat, précisent le contraire, à savoir que les mesures après 1977 n'avaient toujours pas été prises. (Voir nos éditoriaux des 03, 08 et 11 avril 2008).

- en termes de naïveté et/ou de mauvaise foi (nous vous laissons le soin de vous faire "votre" opinion), il est parfaitement sidérant de lire queparmi les personnes auditionnées pour la réalisation de ce rapport, il y avait des membres des syndicats "vedettes".

- enfin, et là encore, nous vous laisserons le soin d'apprécier... Ce rapport a donc été demandé par Xavier Bertrand, mais pour les seules victimes de l'amiante.