IMG.jpg

Découvrez le livre du Président de L'APMP qui s'intitule "Les vraies raisons du déficit de la Sécurité sociale".

Il porte à votre connaissance tout ce que vous cachent "impunément":

- la classe politique dans son entièreté

- l'administration et autres organismes publics et...

- les syndicats.

L'auteur a tenu à informer ses lecteurs des agissements qui détruisent notre système de santé.

Pour l'acquérir, vous pouvez en passer commande à l'APMP. Aucune obligation d'adhérer.

pdfbon de commande livre

LES PROCEDURES APMP 1




Préambule.

Cet éditorial va traiter pour la première fois et, dans un cadre général, des buts que s'est fixée notre association.

Lors de notre éditorial N° 29, nous expliquerons, plus en détails, en quoi vont consister nos actions.

Ainsi que vous avez pu vous en apercevoir à la lecture de nos précédents éditoriaux, nombreux sont les organismes publics à nous faire part et, à déplorer l'explosion des maladies professionnelles, allant même pour certains jusqu'à parler des cancers de demain, c'est dire !

Ceci étant, rien ne nous permet de penser que cela n'ira pas en s'aggravant pour les salariés et, par voie de conséquence, pour la pérennité de la Sécurité sociale.

En effet, même si depuis plusieurs années les langues semblent se délier et, des décrets sont venus réglementer l'utilisation des produits chimiques dans les entreprises...

En l'absence de toute réelle sanction à leur égard, les employeurs ne sont toujours pas enclins à respecter les textes en vigueur et par conséquent ne respectent toujours pas la santé et la vie de leurs salariés !

Cette situation inacceptable, ne pouvant bien évidemment pas perdurer, il a été décidé, au sein de notre association, de mettre fin à ces pratiques, dignes d'un lointain passé.

Outre notre volonté de défendre les salariés déjà atteints, nous voulons empêcher le développement des maladies professionnelles, car pour la plupart, elles peuvent être évitées.

 

Notre Société considère:

- qu'il faut pouvoir empêcher un automibiliste de tuer sous l'emprise de l'alcool ou dans le cadre d'un excès de vitesse,

- qu'il faut pouvoir empêcher quiconque d'exposer son entourage à la fumée de cigarettes,

- que nous ne devons pas exposer nos vies plus que de raison, en ne portant pas la ceinture de sécurité, en voiture.

Tout ceci est fort louable.

Néanmoins, notre Société semble fort bien, et depuis longtemps, s'accommoder du fait que les employeurs puissent IMPUNEMENT attenter à la vie de leurs salariés.

Un peu de cohérence et surtout un peu d'honnêteté intellectuelle, s'il vous plaît.

Bien sûr, nous n'attendrons pas la parution de notre éditorial N° 29, pour intervenir au soutien d'un adhérent, déjà atteint par une maladie professionnelle ou qui craint pouvoir être atteint, tôt ou tard,par une telle maladie.